Tchad : en marge des élections, la LTDH mise sur un monitoring efficace des médias

Titres de la presse tchadienne. « Le journaliste joue un rôle très important dans le processus électoral »

Alwihda Info | Par Adam Ibrahim

La Ligue tchadienne des droits de l’Homme a lancé vendredi à N’Djamena un atelier de formation des agents des médias sur le monitoring électoral.

Le représentant de la Haute autorité des médias et de l’audiovisuel (HAMA), Abdoulaye Adam Atimer, a souligné que son institution est un acteur clé eu égard à son rôle de réglementation des activités médiatiques. Il a précisé que cette formation va renforcer les capacités de la presse.

Face à une presse tchadienne « en proie aux difficultés de tout ordre, notamment le déficit de professionnalisme, la précarité et toutes les dérives qui la caractérisent », le représentant de la HAMA a indiqué que « nous avons besoin d’une presse citoyenne, responsable, qui informe objectivement, en toute neutralité. »

A quelques mois des élections législatives et communales, l’atelier permet de mettre en lumière plusieurs thème clés : « démocratie et élections », « cadre sociopolitique et juridique de élections », « rôle de la presse dans l’édification du processus électoral », « le monitoring électoral », « observation et couverture des élections », « partage d’expérience ».

Doumla Laurent Hibra, gestionnaire de projet à la LTDH, estime que le journaliste joue un rôle très important dans le processus électoral. « Il faut que le journaliste soit à même de donner des informations fiables de nature à amener la population à participer de manière efficiente au processus électoral, parce que si le journaliste n’a pas les informations nécessaires, il risque de donner des informations erronées », explique-t-il.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire