Serbie : Vucic et ses dérives autoritaires

« Vučić fait du Orbán », écrit le Courrier des Balkans. Le président de la République de Serbie reprend la technique utilisée en Hongrie pour traquer les ONG et les médias indépendants, en ordonnant un contrôle de leurs comptes bancaires. Il s’agit, en théorie, de savoir s’ils se livrent au blanchiment d’argent ou sont liés au « financement du terrorisme ». Le ministère serbe des finances a dressé une liste de professionnels des médias, d’associations de citoyens et d’ONG et a demandé aux banques d’examiner leurs transactions, depuis janvier 2019. 20 personnes et 37 associations sont concernées. L’opposition y voit un moyen de faire pression sur les forces indépendantes du pays.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire