PPDA, UNE IMPUNITÉ FRANÇAISE ?

Edito de Daniel Schneidermann Arrêt sur images

Première réaction : il fallait bien que ça arrive un jour. Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour viol, à l’encontre de l’ancien présentateur du JT de TF1 Patrick Poivre d’Arvor. Cette enquête fait suite à la plainte de la journaliste Florence Porcel. S’il « fallait bien que ça arrive un jour », c’est que PPDA était depuis des décennies auréolé d’une réputation, non pas de violeur, mais de harceleur sexuel. Ainsi parlait-on avant #MeToo.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire