Patrick Drahi : un élagage sans état d’âme

En quelques années, depuis l’acquisition et le sauvetage du quotidien Libération, le patron d’Altice Patrick Drahi s’était constitué un petit empire médiatique en France. Les réductions d’effectifs annoncées le 19 mai marquent la fin des grandes ambitions de son groupe dans ce secteur. Et l’homme d’affaire élague « sans étât d’âme », dit Challenges.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire