L’Orient-Le Jour : portrait de Rasha Slim, l’Antigone libanaise

Les mots de l’autrice libanaise sont toujours d’une brûlante actualité, dit le quotidien libanais francophone, L’Orient Jour. actualité. Rasha Slim, plus connue sous son nom de plume Rasha al-Ameer, a trouvé la force et la lucidité nécessaires pour affronter la houle de haine qui a emporté son frère Lokman Slim ce 4 février, assassiné à l’aide d’un revolver muni d’un silencieux. Sans cesser de demander justice elle est restée droite dans ses bottes face aux forces de l’ombre, avec son verbe chargé d’humanisme et de générosité.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire