L’évasion fiscale des multinationales coûte cher à l’Afrique

Les multinationales présentes en Afrique sont désignées par un réseau d’ONG comme étant la cause d’une évasion fiscale qui s’élève à 23,2 milliards $ chaque année, apprend-on d’un premier rapport sur la justice fiscale dans le monde publié le 20 novembre 2020. Cette conclusion est le fruit d’une étude qui a mobilisé plusieurs organisations, dont Tax Justice Network, Global Alliance for Tax Justice et Public Services International. Si on y ajoute les 2,53 milliards $ d’évasion fiscale d’ultra fortunés d’Afrique, cela fait un total de 25,7 milliards $ perdus par le continent chaque année.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire