L’Afrique instrumentalisée

Catherine Morand, membre du comité de l’UPF-Suisse

Source : Catherine Morand / Le Courrier

C’est incroyable à quel point l’Afrique peut être instrumentalisée pour lui faire dire tout et son contraire. Dans le contexte de l’initiative sur les entreprises responsables sur laquelle les Suisses votent le 29 novembre, c’est sans conteste la parlementaire Isabelle Chevalley qui tient en la matière le haut du pavé. Mais la pratique est largement répandue : il y a tant de personnes connues ou inconnues, d’institutions, d’entreprises, qui s’estiment légitimes pour parler en son nom.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire