Guinée : Main mise du pouvoir sur la presse

En Guinée, le ton monte d’un cran à la veille du vote par l’Assemblée Nationale d’une Loi controversée sur la Haute Autorité de la Communication, l’institution chargée de réguler les médias. Dans l’ancienne Loi portant sur la composition et le fonctionnement de la Haute Autorité de la Communication, la presse avait cinq représentants. Elle n’en aura plus que deux. Elle dénonce un « recul sans précédent de ses droits ».

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire