Google dicte ses conditions

La presse du monde entier reproche à Google l’utilisation d’articles, sans aucune rémunération en retour. On peut même parlé de brase de fer, depuis l’adoption du « droit voisin ». Le géant américain vient de décider de rémunérer certains éditeurs de presse, allemands notamment comme le Spiegel, mais seulement pour des articles de « haute qualité », qui seront intégrés à l’un de ses nouveaux projets d’envergure, « une nouvelle expérience d’actualité qui sera lancée plus tard cette année ». 

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire