Georges Duplain, l’ATS et C.-F. Ramuz

Dès l’enfance, Georges Duplain a le goût des journaux. Il entre en 1942 à la Gazette de Lausanne puis, après avoir dirigé le Journal d’Yverdon, il devient, à Berne, le directeur de l’Agence télégraphique suisse. Sa philosophie de journaliste est qu’il faut bien séparer l’information du commentaire, pour que le lecteur puisse se former sa propre opinion. Il est aussi le biographe de C.-F. Ramuz, dont la découverte du « Journal intégral » lui a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le célèbre écrivain. Il dit encore son attachement à son pays, ses liens avec le château de la Sarraz, où fut fondée la maison des artistes par la baronne de Mendroz, son goût pour l’art contemporain.

Découvrir ici l’interview (50′) réalisée en 1993…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire