FRANCE CULTURE se mobilise pour aider élèves et étudiants confinés

Source : Le Monde/ Emilie Grangeray


Officiellement lancée le 18 mars par le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, l’opération « Nation apprenante » doit permettre de « mettre à la disposition des professeurs, des élèves, de leurs familles des programmes de qualité en lien avec les programmes scolaires ». Pour l’heure, ce sont donc France Télévisions (avec Lumni, sa plate-forme ouverte à tous), Arte (grâce à Educ’Arte, à destination des enseignants) et Radio France qui mettent à disposition ces contenus.

Côté France Culture, sa directrice, Sandrine Treiner, confirme au Monde que « la chaîne est prête ». Mandatée le 16 mars pour coordonner les programmes en collaboration avec le ministère, elle a demandé à chaque producteur d’antenne de faire une sélection des contenus à visée éducative. Lesquels sont ensuite envoyés à l’éducation nationale, qui les valide puis, de retour à la chaîne, sont édités par le service du numérique. Avec un double souci : « présenter un ensemble pédagogique cohérent » et « donner envie aux élèves d’entrer dedans » – d’où un effort sur la présentation des contenus, lesquels sont par ailleurs choisis parmi les plus récents, « car on ne fait pas la radio aujourd’hui comme on la faisait hier… »

Dimanche, de 18 heures à 20 heures, France Culture proposera en outre une émission spéciale sur l’éducation et la culture en période de confinement. Pour Sandrine Treiner, il s’agit « de proposer une émission qui soit tout à la fois un échange d’idées et un guide pratique avec préconisations, relais d’initiatives partout en France, etc. » Avec, chevillée au corps, et même si en cette période les doutes demeurent aussi nombreux que les certitudes, l’envie de croire que « l’éducation, les connaissances, la culture vont être des alliées, voire, et pour reprendre le vocabulaire du président de la République, des armes massives et majeures ».

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire