Côte d’Ivoire : Soro Solo, l’enchanteur des ondes

Source : Jeune Afrique

Voix légendaire de la radio en Côte d’Ivoire et en France, l’infatigable Soro Solo poursuit une mission : raconter le continent à travers ses musiques. Seul ou avec la complicité de sa famille de L’Afrique enchantée, il fourmille de projets en cultivant l’art de la création et de l’optimisme. Devant une vingtaine de jeunes ce soir-là, à Paris, Soro Solo impose peu à peu un silence admiratif en racontant l’histoire du titre « Independance Cha Cha » de Joseph Kabasele Tshamala et la vie de Fela Anikulapo Kuti. Avec le morceau Water No Get Enemy en fond sonore, le public quitte la salle avec plus de savoirs qu’après un long cours d’histoire. Il est près de 23 heures, et Soro Solo poursuit la soirée avec une interview téléphonique outre-Atlantique de l’écrivain Felwine Sarr, invité de sa nouvelle émission panafricaine d’actualité Covid-19, c’est quoi même ? diffusée sur 36 radios dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Sénégal, et déclinée en 15 langues. Transmettre l’information, en amenant à la réflexion sur un ton résolument détendu et généreux, c’est la recette pratiquée de longue date par ce professionnel de la radio. Jusqu’à l’année dernière, la voix de Soro Solo occupait les ondes de France Inter avec l’émission L’Afrique en solo,qu’il a produite et animée jusqu’en 2015 avec Vladimir Cagnolari, et supprimée de la grille après neuf ans d’antenne. « On peut me dire que je suis vieux, que je ne suis plus percutant, mais il est nécessaire qu’il existe un espace où l’on parle du continent africain dans sa diversité.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire