Contouring, crowdfunding et manspreading : pourquoi tant de «ing»?

D’abord apparue dans le monde de l’entreprise, la terminaison en « ing » a peu à peu gagné toute la sphère sociale. Une façon de fantasmer le réel à coups d’anglicismes qui frôle parfois le ridiculing.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire