Cambodge: Procès de masse contre l’opposition

, Theary Seng, avocate et défenseure des droits humains cambodgienne

Une centaine de membres et de soutiens de l’ancien parti d’opposition sont convoqués simultanément le 26 novembre par la cour municipale de Phnom Penh. Ils font face à des charges de « conspiration » ou « d’incitation » à commettre un crime ou à semer le trouble dans l’ordre public. Parmi les prévenus, Theary Seng, avocate et défenseure des droits humains, est déterminée à utiliser la procédure pour dénoncer la dégradation des libertés fondamentales sur place. Rescapée du régime de Pol Pot qui l’a rendue orpheline, Theary Seng est encore connue aujourd’hui comme la première personne à s’être constituée partie civile dans un procès contre des responsables khmers rouges.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire