Burundi : 4 journalistes d’Iwacu toujours en prison

image Amensty

C’était il y a un an. Mardi 22 octobre 2019, quatre journalistes du groupe de presse Iwacu sont arrêtés lors d’un reportage. Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi enquêtaient sur des présumés affrontements entre les forces de sécurité et un groupe armé venu de la République démocratique du Congo. Un an après leur arrestation, leur journal, Iwacu, l’un des derniers médias indépendants de ce pays fui par la plupart des défenseurs des droits humains et des journalistes, a sorti un numéro spécial dont Le Monde Afrique vous propose la lecture.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire