SOURCE : Economiste Maghrebin

Le Chef du Gouvernement, Elyes Fakhfakh, a reçu, hier à Carthage, les représentants de quatre structures syndicales des médias tunisiens.

Médias tunisiens Chef du Gouvernement

M. Fakhfakh a affirmé «son soutien à la liberté de la presse et l’engagement du gouvernement à accorder toutes les garanties de son indépendance». Il a, également, souligné «le rôle important des médias dans la sensibilisation des citoyens. Ainsi que le soutien aux efforts de l’Etat dans la lutte contre le coronavirus et les moyens d’en prévenir». La rencontre a permis au Chef du gouvernement d’écouter les préoccupations des représentants des médias. Et les difficultés dont fait face la presse écrite, les médias confisqués et le secteur en général. A cet effet, il a exprimé «l’interaction du gouvernement avec toutes les propositions de réforme des médias. Aussi bien la consécration du droit du citoyen à une presse pluraliste, libre et indépendante ». Pour sa part, la Fédération tunisienne des directeurs de journaux a publié un communiqué. Dans lequel elle a précisé que cette rencontre a « permis d’examiner les moyens de surmonter la crise suffocante imposée au secteur de la presse écrite et électronique. Et ce, afin que toutes les institutions réussissent à perpétuer leurs activités et participer activement dans la sensibilisation aux dangers du coronavirus ». Dans le souci de préserver la santé des divers acteurs dans le secteur, la Fédération a conseillé aux directeurs des journaux de suspendre, à compter du 23 mars, l’édition papier et de se contenter de la version électronique.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire