Grâce au soutien de l'OIF, Francophonie et Francophonu ne forment plus qu'un seul site internet!
francophonie francophonue

Usage du français à Addis Abeba

06 septembre 2011 (observateur) - Lettre: Les jeunes de l'Union Africaine parlent francais.

Usage du français à Addis Abeba


Chers amis,

Voici une info qui vient en continuation de nos discussions d'octobre dernier, à propos de la création d'un poste d'observateur de l'utilisation du français dans les institutions de l'ONU à Genève, New York et Addis Abeba.

Le Département des Affaires Politiques de la Commission de l’Union africaine (UA) a en effet organisé du 6 au 7 décembre dernier à Addis Abeba, un "Forum des jeunes sur les valeurs  partagées" en prévision de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de l’UA en janvier 2011, toujours à Addis.
"Sur la base du postulat selon lequel la « jeunesse » n’est pas uniquement une question d’âge mais aussi et surtout un état d’esprit, et de la nécessité d’inscrire le Forum des jeunes dans les processus de gouvernance pour le développement en Afrique, il a été question de réfléchir à la contribution de la jeunesse africaine aux processus démocratiques sur le continent et de proposer des modalités concrètes de mise en œuvre et de suivi de ces processus" dit l'UA.

Le Forum a regroupé des représentants des jeunes des 53 États membres de l’organisation, des personnes/ressources africaines, des responsables des organisations techniques et des réseaux des organisations de jeunesse, des représentants de la Commission de l’Union africaine ainsi que des Experts des institutions partenaires.

Vu l'importance du thème pour le continent africain, on aurait pu s'attendre à ce que ce forum soit en anglais. Pourtant c'est bien en français que les discussions se sont déroulées! Laissant par la même occasion certaines personnes, venues de pays lusophones ou de Libye (uniquement arabophone), dans le désarroi le plus complet car la traduction simultanée des débats en langue anglaise n'était pas toujours assurée de la meilleure manière.

L'usage du français lors de ce forum s'explique par le fait que la majorité des participants venaient de pays africains francophones.

Alors voilà qui est susceptible de donner de la matière à notre futur observateur...

En attendant, je vous souhaite une bonne fin de semaine !
Bien cordialement,

T.O. HUBERT (Égypte)


 

©2013 siteweb.ch & c-active.ch