Plans fixes sur nos grands anciens

Ils ont été nos maîtres, nos collègues, nos amis. Vivants ou disparus, ils ont marqué l’histoire de la presse suisse romande. Dans cette rubrique, nous nous efforcerons de dresser le portrait de ces hommes et de ces femmes qui nous ont ouvert la voie. Leur exemple nous émeut et nous oblige. Malgré l’évolution du journalisme, nous avons envers eux un devoir que résume en quelque sorte ce commandement de la profession: « Les faits sont sacrés, le commentaire est libre ».

Aujourd’hui: Benjamin Romieux

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire